Elfenn Pempet ar Borin Braz

Elfenn Pempet ( 5ème élément) est née en seconde.

A Elfenn, partie trop tôt...
(08/09/09 - 12/10/09)

 

Déjà à la pesée de mardi dernier, je trouvais qu'elle avait pris moins de poids que ses soeurs. Mais Elfenn étant très active, j'en ai déduit qu'elle dépensait plus de calories que les autres.
De plus, rien dans son comportement ne laisser présager ce qui lui arrivait.
Samedi, je trouve qu'elle respire mal, je prend mon stéto, et les râles que j'entend me font appeler le véto d'urgence.
Elfenn aurait une bronchite, elle est isolée des autres.
Elle prend son premier biberon samedi soir, elle vomit tout. Peut-être ne supporte t'elle pas ce lait? A côté de ça, elle pète la forme, court partout, nous fait plein de calins. Elle dort dans un panier dans le salon.
Dimanche, 5 heures du matin, elle me réveille, elle a faim. Je lui fait tremper des croquettes dans le lait en poudre. 4 heures plus tard, elle me vomit tout, il semble que la digestion n'ait même pas commencée. Je pars chercher Dolly et la ramène pour qu'elle l'allaite. Dolly la renifle mais ne veut pas la laisser têter. Etrange de la part d'une si bonne mère, je crois que j'avais déjà compris dès lors qu'elle était condamnée. Je force un peu les choses, mais Elfenn vomira le lait de sa mère 30 minutes plus tard.
Ce matin (12/10/09), je ramène Elfenn au véto. Depuis samedi, Elfenn a perdu 200 grammes. Elle parait toujours ne pas souffrir et ne tient pas en place, comme à son habitude.
Ce qu'on pensait être un bronchite a empiré, toujours sans fièvre.
On m'envoie aussitôt dans une autre clinique véto. Arrivée là bas, on me prend de suite en charge. Elfenn passe une 1ère radio qui révèlera une masse au dessus du coeur. On fait une seconde radio après lui avoir fait avalé un produit...
Verdict: méga oesophage.
Plus rien ne passe dans l'estomac.
On m'explique que cela ne peut se voir parfois qu'après plusieurs mois de vie, que le fait qu'elle soit très active a pu développer le problème rapidement.
Afin d'éviter de laisser transparaitre les sentiments qui m'envahissent à ce moment, je me remet en place d'éleveuse et demande si c'est génétique. Non, c'est simplement congénital et très rare.
Est-ce opérable? Oui (dans certain cas, mais celui-là l'est difficilement), mais si je peux être prise d'urgence le lendemain à Nantes, que je peux dépenser plusieurs milliers d'euros, que j'accepte de la garder à l'élevage par la suite sachant qu'elle ne poura peut-être pas reproduire (non pas qu'elle transmetterai ce problème à ces petits, cela est impossible car non génétique mais parce qu'elle risque de rester maigre).
Suis-je prête à tout ça? Oui sans doute, mais voilà: Du fait de son âge (6 semaines), de sa race, du niveau d'atteinte de ses poumons et des risques classiques des anesthésies, les chances de survie sont quasi nulles...
Je prend ma chienne, les radios et retourne voir mon véto. 
Il est déjà au courant du verdict. Il regarde les radios et me dit "C'est trop gros, c'est inopérable, c'est foutu".


Elfenn ne souffrait pas encore, j'ai pris la décision de ne pas attendre qu'elle connaisse la souffrance.
Elle a été endormie dans la matinée de ce 12 octobre 2009, elle est partie dans mes bras, sous mes caresses.

 

Je remercie sincèrement les éleveurs et propriétaires de chiens-loups qui m'ont énormément soutenue dans cette rude épreuve via les forums.

 

Photos antérieures:

 Elfenn Pempet  460g à la naissance, femelle gris clair


 Elfenn, 840g à 1 semaine de vie

Elfenn, 1kg415 à 2 semaines.

Elfenn, 2kg à 3 semaines.

A 1 mois, Elfenn est la plus speed de la fratrie, elle père 2kg150

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×